• Absence

    Absence

     

    Personne ne peut comprendre la douleur d'une personne si il ne fait pas partie de sa vie,
    personne ne peut accuser quelqu'un si la personne n’est plus là pour se défendre,
    personne ne peut comprendre le grand sentiment d'échec qui anime une personne quand elle s'est faite rejeter,
    personne ne peut donner son avis sans avoir toutes les cartes en mains,
    personne ne peut se sentir toucher par la disparition de quelqu'un si cette personne est responsable de sa peine,
    personne ne peut parler à sa place,à part les personnes qui ont partagé sa vie et ses incompréhensions.

    Il y a des absences qui passent inaperçues, d'autres au contraire vous laisse le cœur à feu et à sang.
    Il y a des absences tellement grandes que même une foule ne peut rien faire pour la combler.

    Absence

    On se bat toute sa vie pour réaliser ses rêves, devenir la personne qu'on aimerait être , pour que ses enfants ne manquent de rien, mais au final ,on finit tous poussière, il faut vivre avec ,et se gâcher le moins la vie possible.Aujourd'hui, j'ai décidé envers et contre tous ,et tout de me battre pour m'en sortir quels que soient mes états d'âmes..........cela en vaut encore la peine.

     

     

     

    Lettre pour ton anniversaire:

     

    Bonjour mon amour,

       Aujourd'hui, tu devrais avoir 39 ans, on t’aurais quand même fait un gros gâteau d'anniversaire, celui que j'avais crée pour toi la forêt des îles, même si tu ne voulais pas qu'on te le souhaite ,car peu de personnes de ta famille ne te le souhaitais.Je serais venue te glisser un joyeux anniversaire dans le creux de l'oreille au lever, j'aurai tout planifié pour une super journée, les enfants auraient été supers heureux pour l'occasion.

    Malheureusement, la vie t'a arraché à nous d'une bien étrange façon, je sais que de là où tu te trouves ,tu nous guettes, tu sais que j'ai tout fait au maximum pour respecter tes volontés, j'ai faillit baisser les bras plus d'une fois face au super défi que la vie m'a demandé de relever, continuer seule ,sans toi.Les mots ne sont pas assez forts pour décrire tout ce qu'il s'est passé depuis juin.Reconstituer ce puzzle éclaté, retrouver un sens à sa propre existence, conjuguer tout au "singulier", car même si les enfants sont là,je suis seule face à toutes ces situations.Ton fauteuil, ton ordi ,tout est vide.Je ne me peux m'empêcher de repenser à ses dix huit ans chaotiques ,j'avoue, à la naissance de nos trois loulous, de nos indécrottables habitudes.Puis j'observe tout ce qui n’est pas allé, malgré tout ce que je t'ai donné, et je m'aperçois que ta mort n'a rien changé, certaines personnes ont toujours les mêmes comportements ,s’approprient notre malheur, et surtout n'ont rien retenus de leurs erreurs.
    Mais ,j'ai appris à me débrouiller seule, à ne plus vivre dans ta douleur, j'ai de belles choses à réaliser pour moi et nos petits bouts.Je suis juste un peu déçue que de tels drames ne réveillent pas assez les consciences, mais bon l'homme a ses faiblesses, et beaucoup trop de fierté mal placée.Je ne leur répondrai plus ,ces personnes connaissent leurs torts.Je donne aujourd'hui, ce dernier coup de pieds au passé, pour remettre les choses à leur place, je ne suis pas une victime, je n'ai pas besoin d’apitoyer les gens pour me sentir exister.Plusieurs chemins se présentent à moi, il ne me reste plus qu'à faire les bons choix.

    De notre histoire, j'ai des milliers de souvenirs, je ne garderai que le meilleur, j'ai eu de la chance de voir qui tu étais vraiment ,et de comprendre qui tu aurais dû devenir si tu avais bien été accompagné.Tu ne m'a pas lâché la main une seule fois malgré tout, et je ne te lâcherai pas quels que soient les choix que je vais faire.Personne ne t'oubliera, tu étais unique, et tu le resteras pour nous et tes amis.

    Aujourd'hui, je peux commencer ma nouvelle vie, c’est une manière pour moi de te dire reposes en paix, et qu'on a de la chance d'avoir de nouveaux anges pour nous protéger.Je ne suis pas la meilleure des personnes, mais tu sais à quel point j'ai été sincère.

    Absence

     

     

     

       

    Ce n’est qu'un au revoir..............et merci pour cette dernière super année, on y aura tous cru!!!!!!

     

                                    

                                   

     


    votre commentaire
  • Le chemin

                                          Le chemin

    Longtemps , j'ai hésité ,
    sur le chemin à emprunter.
    J'ai choisir celui du bonheur,
    même si il n'est pas toujours parsemé de fleurs.

    Je laisse aux autres leurs incompréhensions,
    leur culpabilité et leur honte,
    leur non-dits, leurs mensonges.

    La vie n'est plus affaire à tout contrôler,
    qui m'aime me suive, les autres je vais les éjecter.
    Longtemps ,je me suis laissée faire,
    à 35 ans passé ,je ne veux plus croiser le fer.

    Je guéris doucement, j'accepte l'inacceptable,
    je tente de m'inventer une nouvelle fable,
    où tout serait plus stable,
    et, trouver de nouveaux trésors inestimables.

    Toute une vie à tenter d'être accepter telle que je suis,
    mais cela me cause un profond ennui,
    je découvre petit à petit une nouvelle réalité,
    que malgré certaines injustices de la vie, un espoir peu subsister.

    Un cœur brisé peut de nouveau battre,
    une vie détruite reconstruite,un désir inavoué, enfin dévoilé,
    une tristesse profonde balayée, effacée.


    2 commentaires
  • Perdue?

    Coincée entre un passé omniprésent,
    et un présent déstabilisant,
    mon esprit cherche à trouver sa destinée.

    Cœur partagé entre ce qu'il a souhaité,
    et ce qu'il apprend à aimer,
    le mal de mer me guette.

    Tantôt balancée vers le haut,
    d'autres fois aspirée vers le bas,
    je me demande souvent si je suis armée pour ce combat.

    Pendant ce temps ,je me camoufle derrière mon armure,
    mais je sens quand même les secousses,
    de tous ces changements qu’inconsciemment je repousse.

    Il faut que je trouve prestement cet équilibre,
    que je me donne de nouveau le droit d'être libre,
    moins bousculée et plus apaisée.

    Pour le moment,je ne peux m’empêcher de vaciller,
    mon cœur d'être dérouté,
    et mes anciennes certitudes d'être balayées!!

     

                                     


    votre commentaire
  • Robe blanche

    Robe blanche,

    robe virevoltante,

    beaucoup bohème ,

    mais point blême;

     

    J'ai mis du temps à accepter,

    que c'était bien ce que je voulais,

    t'appartenir pour la vie.

     

    J'ai mis du temps à comprendre son symbole,

    son importance, son envergure,

    un engagement durable et éternel,

    qui aurait fait de moi tienne.

     

    J'ai rêver de cet instant,

    où durant l’espace d'un temps,

    je serais plus que la reine de ton cœur.

     

    Je n'ai pas vu passer le temps,

    je n'ai pas su voir les signes importants,

    que tout cela n'était qu'un mirage,

    que de rêver d'un beau mariage.

     

    Toi et moi unis pour la vie,

    nos enfants continuant ce lien pour l'infini..........

     

    Aujourd'hui, je suis seule devant l'autel,

    à compter les bougies qui éclairent ton nouveau monde,

    le sol de l’église est gelé,

    tellement que mon cœur semble s'être glacé,

    et le temps s'être figé.

     

    Il y a des rêves qui sont fait pour être réalisés,

    d'autres pour tenter de continuer de faire avancer.

    Aujourd'hui ,je suis prête à porter cette robe pourtant tu t'es effacé.....

     

    Robe blanche

     

                          


    votre commentaire
  •  

    Bruit de verre cassé,

    le chaos semble s'être installé,

    bruit terrifiant,

    solitude apparente,

    tout semble perturbé.

     

    Cœur lacéré,

    mots écorchés,

    certains sons semblent être étouffés,

    la douleur par contre continue de me paralyser.

     

    Je tente de reprendre mon équilibre,

    pourtant je suis pas libre,

    comme attachée je n'arrive à me délier,

    mon corps ne fait que vaciller,

    mes tremblements vont sûrement l'emporter.

     

    Respiration saccadée,

    les spasmes me  donnent des mouvements désarticulés,

    prisonnière, je ne sais pas si je m'en sortirai,

    la lumière est là,il me semble que je ne pourrai y accéder.

     

    C'est le chaos dans mon cœur, dans ma tête,

    le miroir ne me reflète,

    je m'efface petit à petit,

    la vie va t-elle me donner un peu de répits!!!

     

                                             


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires