• Pour tous ceux qui ne m'ont pas compris, pour ceux qui agissent avec lâcheté et font croire que c’est de l’honnêteté.

    Et quelqu'un d'autre mord la poussière
    Pourquoi donc ne puis-je pas conquérir l'amour?
    J'ai probablement pensé que nous n'étions qu'un
    J'ai voulu mener cette guerre sans armes

    Et je le voulais, je le voulais tellement
    Mais il y avait tant de drapeaux rouges
    Maintenant, quelqu'un d'autre mord la poussière
    Et soyons clairs, je n'ai confiance en personne

    Tu ne m'as pas brisée
    Je me bats toujours pour la paix

    J'ai la peau dure et un cœur élastique
    Mais il se peut que ta lame soit trop affûtée
    Je suis telle un élastique, jusqu'à ce que tu tires trop fort,
    Je peux casser net et bouger vite
    Mais tu ne me verras pas tomber en morceaux
    Car j'ai un cœur élastique

    J'ai un cœur élastique
    Oui, j'ai un cœur élastique

    Et je resterai debout toute la nuit
    Soyons clairs, je ne fermerai pas les yeux
    Et je sais que je ne peux pas survivre
    Je suis allé(e) trop loin pour sauver ma vie

    Et je la veux, je veux tellement ma vie
    Je fais tout ce que je peux
    Puis, quelqu'un d'autre mord la poussière
    C'est dur de perdre quelqu'un qu'on a choisi

    Tu ne m'as pas brisée
    Je me bats toujours pour la paix

    J'ai la peau dure et un cœur élastique
    Mais il se peut que ta lame soit trop affûtée
    Je suis comme un élastique, jusqu'à ce que tu tires trop fort
    Je peux casser net et bouger vite
    Mais tu ne me verras pas me briser en morceaux
    Parce que j'ai un cœur élastique
    x3

    J'ai un cœur élastique.


    votre commentaire
  • Elle panique

    Elle panique à l'idée de ne pas être assez bien,
    elle panique à l'idée de retrouver le bonheur qu' elle ne pense pas mériter,
    elle panique quand elle pense à tous ces changements,
    elle panique à l'idée de découvrir qu'elle est mieux qu' elle ne le pense,
    elle panique à l'idée de blesser les autres et de perdre à nouveau.
    Tout pourrait être plus simple mais dans sa tête tout parait si compliqué et tout est en bazar!!!


    votre commentaire
  • La roue tourne

     

    Tu as milles fois triché avec la vie,
    pendant un moment je pensais que nous étions maudits,
    je regardais ce spectacle ahurie,
    pourtant je devais faire partie du public averti.

    Les mots tu savais les manier avec honneur,
    et si habilement jouer avec mon cœur,
    parfois je voyais les trucs de tes tours,
    d'autres je me laissais aveugler sans détour.

    Telle une poupée désarticulée,
    tu étais devenu le maitre absolu de ma volonté,
    si je tentais de m'animer ou me réanimer,
    tel un enchanteur tu sortais ta flûte ensorcelée,
    là, seulement tu savais que je t'appartenais.

    Tu as plus de mille fois joué avec le feu,
    ton corps ,ton cœur, ta maladie,
    je t'ai suivie spectatrice de l'horreur,
    une descente aux enfers ,et plus d'un déshonneur.

    Tu as marqué mon cœur à vie,
    dans le meilleur mais beaucoup dans le pire,
    une belle marque au fer rouge qui apprend petit à petit à s'effacer,
    mais pour le faire j'en suis déterminée.

    Je ne t'ai jamais lâché la main,
    mais nous n'avons plus le même destin,
    il est certain que je dois emprunter un nouveau chemin,
    un qui sera moins houleux, moins tourmenté, plus serein.

    Tu as été la tempête ,l'ouragan,
    qui fait que je ne verrai jamais plus du tout la vie comme avant,
    malgré tout j'ai appris à grandir sans me laisser faiblir,
    même si j'ai faillit plus d'une fois faillir.

    J'ai appris grâce à toi que les opposés sont parfois très proches,
    la force et la faiblesse,
    la plénitude comme l'ivresse,
    l'amour comme la haine.

    Aujourd'hui je ne veux que l'amour en héritage,
    même si depuis quelques temps ,tu n'es plus dans le partage,
    plus rien ne sera pareil dorénavant,
    je me tourne du côté du soleil levant.

    A trop vouloir jouer ,
    tu as fini par te brûler les ailes,
    tu t'es perdu, tu ne t'es plus,
    que l'on ne dresse pas la colère comme un étendard .

    Je prends aujourd'hui un nouveau départ,
    un jour ou l'autre la roue tourne, la roue tourne........surtout pour celui qui sait saisir sa chance!!!

                                           


    votre commentaire
  • Butterfly

    Je suis une petite ,toute petite chenille,
    je suis restée coincée longtemps ,trop longtemps dans mon cocon ,
    pensant que c'était devenu ma maison,ma petite bulle d'émotion,
    je me suis convaincue que c'était la seule, tentant d'éviter que je ne m'éparpille.

    Je pensais avoir grandit, mais j'étais restée coincée au stade de chrysalide,
    une nymphe qui croyait avancer mais finalement s'est retrouvée en quelques sorte invalide,
    se laissant porter dans le mauvais sens, oubliant qu'il fallait finir le processus,
    en sortir et s'en sortir.

    Cela fait un moment que le cocon aurait dû s'ouvrir, me laisser m'échapper,
    me laisser voler avec volupté vers ma véritable destinée,
    j'ai oublié un temps que j'existais et qu'au dehors de mon enveloppe soyeuse,
    pouvait m'attendre une vie heureuse ,merveilleuse.

    Butterfly

    La clepsydre s'est arrêtée un long moment,
    je ne comprenais pourquoi je ne pouvais toucher plus rapidement le firmament,
    oubliant que je devais acquérir des ailes et les laisser glisser sur le vent,
    étant surprotégée , j'en ai souvent oublié de respirer.

    J'ai laissé assez souvent filer le temps,
    mais je suis doucement en train de me réveillée,
    il faut que je laisse mon évolution s'effectuer,
    laisser paraitre mon nouveau corps , et, laisser éclater de nouvelles possibilités.

    On ne peut pas dire que j'étais prisonnière,
    car je l'ai trop longtemps été volontaire,
    bloquée par la crainte et les peurs,
    dépassée par l'horreur des mauvaises rencontres qui ont causé mon malheur.

    Le cocon s'ouvre lentement,
    je vais bientôt éclore dans une nouvelle vie surprenante,
    je vais irradier , et commencer à m'envoler,
    de plus en plus haut et m'évader.

    Devenir papillon est naturel,
    et que la vie est belle!!!!

     

                         


    2 commentaires
  • Convalescence

     

    Je suis en convalescence,
    je retrouve petit à petit mon essence,
    mes sens se remettent petit à petit à fonctionner,
    mon cœur en panne commence à se réanimer.

    Je recommence à voir le relief,
    je retrouve doucement joie et ivresse,
    j'avais cesser de me battre,
    penser à  mon avenir me rendait lasse.

    Ma vie récupère petit à petit ses pigments,
    des couleurs primaires, aux couleurs or et argent,
    le cliché ternit semble se raviver,
    mon sourire doucement parait se décrisper.

    Le temps de la convalescence,
    temps où on  s'éloigne de sa solitude ,son absence,
    fonctions cérébrales réactivées,
    même si tout semble confus et mélangés.

    La mémoire a retrouvé ses capacités maximales,
    il va me falloir encore de la force pour me relever,
    petit à petit, étapes après étapes,
    j'ai décidé de ne pas oublier mais de continuer à avancer.

    Mon corps endolori petit à petit guérit,
    j'en redeviens maitre et désir plus que tout m'accomplir,
    avant que ne puisse revenir un jour le pire,
    ma conscience revient,je reprends mes esprits.

     

                        

     

    PS: je tiens à remercier mes mamans de cœur qui m'ont bien épaulés, les amis qui ne m'ont pas condamnés pour la distance prise.....et une autre personne dont je ne parlerai pas ici, mais qui se reconnaitra qui donne une nouvelle dimension à ma vie.Et aussi certains membres de ma famille qui m'aident à avancer.Je ne suis plus seule.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique