• Selfish

    SelfishSelfish

       Je suis passée ces dernières années par tous les états, une palette d'émotions allant du noir le plus sombre au blanc le plus pure.Ce n'est pas facile à gérer, mais c'était nécessaire.Avant, j’étais comme une marionnette obéissant au moindre désirs des autres, et surtout à ceux de ma famille.

       J'ai ensuite vécu une explosion,toutes les émotions enfouies se sont mélangées et ne sont pas sorties de la manière la plus élégante j'en convient,mais c'était la première fois de ma vie que j'osais dire "merde" à toutes ces personnes qui me manipulaient et surtout ne me respectaient pas.C'était l'incompréhension,mais il ne faut pas confondre méchanceté et libération.Je me suis d'un coup libérée de mes chaines et j'ai enfin compris qu'il fallait que je me trouve, que je montre que je n'étais pas qu'un objet de décoration,mise là pour plaire aux autres.Il a tout d'abord fallu que je comprenne mes blessures ,maintenant j'ai réussi à les mettre de côté,même si elles sont parfois un peu présentes car nécessaires à mon évolution,à ma reconstruction.

       Maintenant,je suis toute autre,même si j'écris de nouveau sur ces pages ,je suis devenue discrète,même secrète,plus besoin de tout dire ,de tout avouer,je sais maintenant garder un voile sur ce qui m'anime,me remue.J'ai décidé de bousculer mon destin un sacré coup pour enfin me réaliser,car finalement "si on ne fait rien pour obtenir ce que l'on veut il ne faut pas se plaindre",car on est le seul maitre de son destin,et blamer les autres ne sert à rien ,si on ne reconnait pas sa part de responsabilité quand difficultés il y a.
       J'ai décidé de lâcher prise et de laisser opérer la magie,et c'est là que j'ai eu la surprise de voir que tout était là pour me dire que j'étais sur la bonne voie.Je ne suis pas là pour rien,si ça aboutit ce n'est pas par hasard....enfin je vis les choses au jour le jour ,demain sera tout autre.
    Je suis aussi devenue plus égoiste mais pas avec ceux que j’aime, bizarrement,je ne suis plus inquiète pour le reste du monde,je ne m'intéresse plus aux causes perdues.C'est vrai que paradoxalement,j'ai retrouvé grâce à cela ma capacité à aimer pleinement et exclusivement.

    J'en ai fini de ramasser les pots casser des gens qui n'assument pas,les miettes,les épluchures laissées devant ma porte. Chacun sa conscience, chacun ses choix et ses remises en question,je ne sauverai pas le monde de ses nombreux naufrages,je ne peux changer ce que pensent les autres,je peux juste me réjouir que les choses aient changé.


    Je ne m'excuserai pas de qui j'ai été, ni de celle que je vais devenir,je laisse parler les autres,si rancoeurs et jugements à mon égard ils ont tant pis pour eux,je suis enfin épanouie ,et le vide qui m'a envahit à un moment donné, comblé. Je ne me justifierai plus. Je n'ai pas envie d'être comprise,je suis simplement mon bonhomme de chemin.

    J'avais besoin de coucher sur le papier tout ce tourbillon de mots qui a envahit mon esprit et c'est chose faite, ça fait du bien!!