• Et oui, encore et toujours Ycare, jamais loin!!!

    Sors ...
    Y a tant de choses à voir dehors
    A force de vivre sans exister
    se contenter de respirer
    L'ennui devient mortel
    Mais si t'es fort
    Reste éveillé quand tout le monde dort
    Écoute les nuages passer
    Tu pourras les entendre rêver
    Puis rêver à ton tour

    Sors et danse ...
    Jusqu’à la fusion de tes hanches
    Avec mes hanches si tu veux
    Nos deux têtes plantées dans les cieux

    Sors et danse ...
    comme si demain t'as plus de jambes
    comme si demain t'as plus de mains...
    comme s'il n'y avait plus de demain ... matin .
    Pour réveiller les monstres
    Qui sommeillent en chacun de nous
    dont on ne sait pas se défendre
    qui font de nous l'esclave de tout

    J'me fout du jour ou mes mains tremblent.
    a vouloir gifler le matin
    qui vient épouser les les tourmentes
    que j'avais enterrées la veille

    Allé fais comme moi et danse !
    Jusqu'à la fusion de tes hanches
    avec les hanches de qui tu veux
    vos deux têtes plantées dans les cieux
    Allé sors et danse
    comme si demain t'as plus de jambes
    comme si demain t'as plus de mains...
    comme si plus rien n'a d'importance

    Sors et danse ...
    Jusqu’à la fusion de tes hanches
    Avec mes hanches si tu veux
    Nos deux têtes plantées dans les cieux
    Allé fais comme moi et danse !comme si demain t'as plus de jambes
    comme si demain t'as plus de mains...
    puisque ça n'a plus d'importance
    La la la la la
    La la la la
    la la la la la la la la ...

    Écouter le nouvel album, la somone:http://www.deezer.com/artist/247319


    votre commentaire
  •    Bakermat, me fait voyager, c'est avant tout une sonorité exceptionnelle qui nous fait voyager dans le temps, c'est de la douceur mélangée aux rythmes modernes. Ces rythmes nous rappellerons toujours quelque chose.Pour le voyage ,je ne rate jamais le départ, le frisson est toujours au rendez-vous!!!


    votre commentaire
  •  

    C’est une chanson qu'on m'a fait chanté quand j'avais 18 ans....elle m’est revenue comme ça, c'est si vrai!!!

    Yokébed, Aaron, Miryam, Bithia:

    Y: Oh Moïse, d´où qu´on vienne
    On porte un amour en soi
    Oh Moise, quel qu´il soit
    Et qu´importe où il t´emmène
    C´est l´endroit
    Où tu poseras tes chaînes
    Où tu seras
    Au plus près de toi-même

    A: Oh Moise où qu´on aille
    Il y a quelqu´un qui attend
    Patiemment
    Cet amour qui est en toi
    Et qui t´apprend
    A te demander pourquoi
    Tu n´es que toi
    Mais plus le même vraiment

    M: Même
    Si quelqu´un vous a menti
    Qu´on s´est senti trahi, sali
    A quoi peuvent servir les regrets

    Où tu vas tu trouveras
    La réponse que tu cherchais
    A quoi peuvent servir les regrets

    M: Je t´aime
    la la la
    B: Oh Moise d´où qu´on soit
    Ça ne change rien pour personne
    Oh Moise ce qu´on donne
    Est bien plus important que soit
    On pardonne
    A ceux qui ne pardonnent pas
    Qui abandonnent
    Et ne savent rien de toi

    M: Même
    Si quelqu´un vous a menti
    Qu´on s´est senti trahi, sali
    A quoi peuvent servir les regrets

    Où tu vas tu trouveras
    La réponse que tu cherchais
    A quoi peuvent servir les regrets


    votre commentaire
  • Appelle moi quand tu te réveilles
    Je suis déjà dehors
    J'ai bien suivi ton conseil
    Me suis levé à l'aurore

    Et c'est vrai que ça a du charme
    La ville au p'tit matin
    L'air est frais, ça donne des larmes
    Qui sont pas du chagrin

    Je garde les mains dans les poches
    Comme la nuit décline
    J'ai cet air dans la caboche
    Dauphin de la place Dauphine

    Mais tu sais, c'est pas pour rien
    Si j'écourte mon sommeil
    Je te dirais, si t'y tiens
    Appelle quand tu te réveilles

    Appelle quand tu te réveilles
    Moi ce que j'ai sur le cœur
    C'est pas le genre qu'on bégaille sur un répondeur

    Appelle quand tu te réveilles
    J'pourrais plus me débiner
    Quand y'aura ton oreille, sur le combiné

    Appelle moi quand tu te réveilles
    Maintenant à l'horizon
    Y'a une jolie flaque vermeil
    Au dessus des maisons

    Les quartiers que je franchis
    Ont tous leur anecdote
    Un manteau de nostalgie
    Que le temps détricote

    Je sors les mains de mes poches
    Pour attraper au vol
    Les souvenirs qui ricochent
    Du temps d'nos amours folles

    Mais tu sais, que même froissé
    Au fond d'une corbeille
    Je déplierai le passé
    Appelle quand tu te réveilles

    Appelle quand tu te réveilles
    Moi ce que j'ai sur le cœur
    C'est pas le genre qu'on bégaille sur un répondeur
    Appelle quand tu te réveilles
    J'pourrais plus me débiner
    Quand y'aura ton oreille sur le combiné

    Appelle moi quand tu te réveilles
    J'arrive chez ta maman
    J'la connais, j'me déconseille
    De sonner pour l'moment

    C'est là que tu te réfugies
    Et ta mère qu'est une lionne
    M'accueillerais à coup de fusil
    Si elle voit que j'espionne

    Du coup, j'me sens un peu con
    Roméo de pacotille
    Quand je vois à ton balcon
    Une lumière qui scintille

    J't'imagine, t'écoutes surement
    Ma voix au téléphone
    Te dire que j'm'en veux tellement
    Appelle quand tu me pardonnes

    Appelle quand tu me pardonnes
    Moi ce que j'ai sur le cœur
    C'est pas le genre qu'on marmonne sur un répondeur
    Appelle quand tu me pardonnes
    J'pourrais plus me débiner
    Quand j'saurais que tu te cramponnes sur le combiné


    votre commentaire
  • 50 states
    50 lines
    50 crying all the time's
    50 boys
    50 lies
    50 i'm gonna change my mind's
    i changed my mind
    i changed my mind
    now i feel indifferent

    we were young
    we were young
    we were young we didn't care
    is it gone
    is it gone
    is it floating in the air?
    i changed my mind
    i changed my mind
    now i feel indifferent

    all that time, wasted
    i wish i was a little more delicate
    i wish my
    i wish my
    i wish my
    i wish my
    i wish my name was clementine

    50 states
    50 lines
    50 crying all the time's
    50 boys
    50 lies
    50 i'm gonna change my mind's
    i changed my mind
    i changed my mind
    now i feel indifferent

    we were young
    we were young
    we were young we didn't care
    is it gone
    oh its gone
    Oh it's floating in the air
    i changed my mind
    i changed my mind
    now i feel indifferent

    all that time, wasted
    i wish i was a little more delicate
    i wish my
    i wish my
    i wish my
    i wish my
    i wish my name was clementine

    oh all that time, wasted
    i wish i was a little more delicate
    i wish my
    i wish my
    i wish my
    i wish my
    i wish my name was clementine

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique