• Guerrière

    Guerrière

    3 février 2015

    Mon cœur meurtri trop longtemps s'est languis ,

    mes larmes de sang ont trop souvent coulé,

    je n'en reste pas moins une guerrière,

    pas une demie, une entière.

     

    Il comprend que la vie soit remplie de barrières,

    mais il ne peut comprendre que l'esprit humain malin persiste,

    lui qui depuis des années résiste,

    et lutte pour ne pas devenir fanatique.

     

    Il déborde souvent de colère,

    mais pas celle qui rend mauvais,

    celle qui fait que souvent le calme dégénère,

    et lui donne souvent mauvaise manière.

     

    Même si j'ai laissé tomber mon épée,

    même si j'ai beaucoup trébuché,

    A aucun moment je ne vais m'empoisonner,

    même si souvent je parais désespérée.

     

    Une guerrière garde la tête haute,

    sait arrêter certains  combats,

    même si ce n'est pas de sa faute,

    et ne pas comme ses adversaires utiliser les coups bats.

     

    S’adoucir, pour ne plus s'endurcir,

    écrire pour éviter de frapper,

    rire au lieu de pleurer,

    aimer plutôt que haïr.

    Se reconstruire ,pour ne plus se laisser tomber.......................

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :