• Doubts

     Doubts

     

    Moments de doutes,
    ceux que je redoute,
    ceux qui déroutent,
    et qui mettent à mal ma soute.

    La terre semble trembler,
    les chemins se déplacer,
    toute chamboulée,
    je semble me détournée.

    Affaiblie, je tente de me déplacer,
    continuer d’avancer
    quoiqu’il en coûte,
    quoiqu’il en soit.

    Tout  parait furtif, futile,
    certaines choses me paraissent inutiles,
    et pourtant je me bat.

    A bout de souffle,
    à bout de force,
    c’est comme si j’étais blessée.

    Pensées qui m'enchainent,
    esprit qui semble à l'étroit,
    Mots qui s'emmêlent,
    Tout se mélange et amplifie mon désarrois.

    Et pourtant un jour le soleil se remet à briller,
    ce n’était qu’un petit égarement,
    tout reprend paisiblement,
    Mon cœur se remet à battre fort.

     


     

    Jour de doute

    Y'a des jours inévitables où la confiance s'évanouit
    Toutes ces heures vulnérables, y'a des jours comme des nuits
    Les instants où je m'arrete au beau milieu de ma route
    Comme un lendemain de fête, c'est juste un jour de doute
    Les jours où même le temps dehors n'est pas sur de lui
    Où le ciel est trempé sans une seule goutte de pluie
    Je regarde autour de moi fuit par ma sérénité
    Victime d'un moment de flou ou d'un trop plein de lucidité.
    J'ai trop d'attentes et trop de souvenirs qui font des têtes à queue
    Y'a beaucoup trop de pourquoi et pas assez de parce que
    Je choisis souvent le silence pour que les gens regardent ailleurs
    J'suis stoïque en apparence mais en tempête à l'intérieur
    Y'a des envies qui me chuchotent et des regrets qui grondent
    C'est les jours où tu te sens seul même entouré de plein de monde
    On connait tous ces passages, un dernier vers pour la déroute
    Les certitudes prises en otage, c'est juste un jour de doute.
    C'est juste un jour de doute, c'est un réveil sans appétit
    Comme une nuit sans sommeil et comme un rêve inabouti
    C'est la vie qui hésite et qui m'octroie une pause
    Mais pour mieux me laisser le temps de bien me remettre en cause
    Alors je regarde dans le miroir et je comptemple mes erreurs, et tous ces regards sans espoir dans mon rétroviseur
    Ces quelques mains qui se tendaient que je n'ai jamais rattrapées
    Dans tout ce que j'ai tenté je ne revois que mes ratés.
    Alors j'avance mais à tâtons et puis en regardant derrière
    Je me sens coupable encore une fois et ce sera pas la dernière
    Coupable d'avoir juste essayé et de pas avoir réussi
    Coupable d'avoir fait de mon mieux,et que ca n'ait pas suffit
    Alors je remets tout en question, est ce que j'suis bien à ma place
    J'ai peut etre pris les mauvais pions, est ce que je dois vraiment faire face, jconnais cette histoire par coeur, un dernier vers pour la déroute
    Parfois j'suis pas à la hauteur, c'est juste un jour de doute.
    C'est juste un jour de doute, ça va pas durer longtemps
    C'est juste un jour qui s'ajoute, il n'est même pas inquiétant, mais s'il me laisse un gout amer, je dois y faire atention
    Je connais son mystère, il est l'automne des sensations
    Quand sa lumière est faible comme si elle luttait toute la journée
    La nuit revient comme si la terre était pressée de se retourner, et quand le soleil refait surface, il apparait presque déçu
    Et une pluie fine le chasse, comme si la vie nous crachait dessus
    Alors je me dis que j'ai trop dormi ou que j'suis parti en contresens
    Je sans que j'ai besoin de retrouver toute les odeurs de l'urgence
    Les odeurs de vertige, les odeurs de vérité, je sais bien que j'ai besoin de retrouver l'instabilité, je crois pas que je manque des repères, en fait je pense que j'en ai trop
    J'ai envie de me prouver que j'aurai toujours les crocs
    C'est peut ere ça un jour de doute, c'est pas une chute de moral
    C'est le besoin de vérifier qu'on a encore bien la dalle.
    En fait ces journées à la con , ça te fait te sentir vivant
    Et ça me fait écrire des textes bien écorchés comme avant
    En fait les jours de doute, ça donne des jours de lutte
    Des réveils, des coups de poings, des envies d'uppercuts
    Alors je tombe et je me redresse, alors je m'enfonce et j'encaisse
    Alors je me trompe et je progresse, alors je compte mes faiblesses
    Alors j'échoue comme tout le monde mais je reste sincère
    Et comme la vie n'est pas longue, j'essaie juste de bien faire
    Et si je mets de la lumière sur certaines de mes zones d'ombres
    Et si je mets quelques mots sur mes silences les plus sombres
    C'est pour mieux les comprendre et reprendre ma route
    C'est pour foncer sans attendre le prochain jour de doute.

    Grand Corps Malade